L’ Histoire Du Festival

De profondes racines

Au cours de la décennie 1950, des ouvriers agricoles antiguais viennent couper de la canne au Nord Grande-Terre de la Guadeloupe, au service de l’usine de Beauport à Port-Louis.
Parmi eux, deux musiciens de steel-pan confectionnent avec les fûts d’huile de l’usine un instrument inconnu en Guadeloupe, le pan. Ils ne tardent pas à enseigner son maniement à de jeunes port-louisiens, dont notamment Vernais LUCE, fils d’un chanteur renommé de musique indienne du Nord Grande-Terre, Néné LALSINGUÉ.
Au début de la décennie 1960, Vernais créé le premier groupe de steel-pan guadeloupéens, « Le Steelband de Port-Louis ». Il bâti une incroyable relation avec Vernon JOSEPH, leader du renomé groupe de steel-band antiguais « Rising Sun », qui lui fournit instruments et assistance à Port-Louis.
Des années 1960 aux années 1990, des musiciens antiguais finissent par intégrer le « Steelband de Port-Louis ». Nombre d’entre eux l’accompagnent partout en Guadeloupe et en France. Ainsi Fitsy de Suza, paniste virtuose originaire de Poters à Antigue, s’installe à Port-Louis où il se marie à une port-louisienne et devient le leader d’un excellent groupe guadeloupéen de steel-pan, « l’Etoile du Nord » (The Northern Star).
Cet épisode singulier de la relation de Port-Louis et du Nord Grande-Terre avec Antigue, fait partie d’une longue histoire méconnue d’échanges et d’expériences communes.
Des colonisations européennes du XVIIème siècle à nos jours, de multiples événements lient les deux îles voisines aux XVIIIème, XIXème et XXème siècles (tel le marronage des esclaves du Nord Grande-Terre vers Antigue de 1838 à 1848, ou le conflit de pêche des années 1970 aux années 1990).
A la fin du XXème et au début du XXIème siècles, de nombreuses expériences culturelles autour du Gwoka de la Guadeloupe sont partagées entre guadeloupéens et antiguais, de même que de discrètes mais efficaces action de solidarité dans la proximité (comme à l’occasion des destructions du cyclone LUIS à Antigue).
Tel un symbole retrouvé, la kanawa, ancienne embarcation amérindienne, porteuse de relations millénaires entre les îles, notamment entre la Pointe d’Antigue et Indian Creek, effectue 3 traversées entre Port-Louis et Nelson Dockyard au sud d’Antigue.
En 2014, la lente renaissance de cette connexion naturelle et ancienne s’accélère par la tenue en Guadeloupe du premier Gwadadli Festival, projet commun partagé par Antigue et le Nord Grande-Terre.
Une nouvelle ère débute….